Cretu : INTERREG doit devenir plus simple et plus efficace

Cretu : INTERREG doit devenir plus simple et plus efficace

20.06.2018, 11:28

Les programmes de coopération territoriale européenne, également connus sous le nom d'INTERREG, doivent être repensés et rationalisés. Ils sont fragmentés et sont souvent entravés par la bureaucratie et les frontières nationales, a déclaré la commissaire régionale Corina Crețu lors d'un événement au Parlement européen.

Le budget de l'UE finance actuellement plus de 100 programmes transfrontaliers différents mis en œuvre par différentes autorités de gestion à travers l'Europe, couvrant presque toutes les zones frontalières entre les États membres de l'UE ou entre les États membres et les pays tiers.

 

Les programmes de coopération territoriale sont actuellement fragmentés et se chevauchent dans de nombreux cas, "en particulier dans les zones maritimes, où certains programmes transnationaux et transfrontaliers couvrent la même zone géographique", a déclaré Crețu. Elle a ainsi annoncé des changements significatifs dans la structure d'INTERREG.

 

Projet de réforme


La proposition de réforme actuellement en cours d'élaboration à la direction générale politique régionale et urbaine de la Commission européenne permettra de réduire cette fragmentation sans mettre en danger la dimension locale de la coopération, a déclaré la commissaire. L'objectif principal est de simplifier les processus - systèmes de gestion et de contrôle - afin de rétablir la confiance entre les différentes autorités participant au programme et les institutions européennes.

 

Cette proposition répond aux demandes du Parlement et du Comité des régions, qui recommandaient des mesures spécifiques pour l'établissement de rapports, l'audit, l'harmonisation des procédures ou l'augmentation des ressources.

 

Plus d’informations (en allemand)

Plus d'informations (en anglais)

Retour

Commentaires

Ajouter un commentaire

Quelle est la somme de 1 et 5 ?