Le Bade-Wurtemberg se positionne pour les financements de l'UE après 2020

Le Bade-Wurtemberg se positionne pour les financements de l'UE après 2020

20.06.2018, 11:00

Lors de sa réunion de cabinet à Bruxelles, le gouvernement du Land a défini ses positions sur les négociations sur le cadre financier pluriannuel de l'Union européenne et la période de financement de l'UE après 2020.

Le cadre financier pluriannuel de l'UE fixe le montant total du budget de l'UE pour les sept années à compter de 2021, ainsi que les priorités politiques pour la prochaine décennie. Le ministre-président Kretschmann a expliqué que le positionnement du Bade-Wurtemberg a été développé à un stade précoce "afin de l'amener aux discussions et négociations à Bruxelles".

 

Subventions de l'UE et politique structurelle de l'UE


Le ministre européen Guido Wolf a déclaré que des fonds supplémentaires pour le budget de l'UE ne devraient être envisagés que s'ils apportent une valeur ajoutée européenne. Lors de leur attribution, des principes tels que les critères de l'État de droit, la réduction de la bureaucratie, les bénéfices durables, économiques, écologiques ou sociaux, ou la flexibilité en cas d'évolutions imprévues devraient valoir.

En outre, la politique structurelle de l'UE devrait être poursuivie après 2020. Cela, même dans les régions plus développées, auxquelles le Bade-Wurtemberg appartient et qui "agissent comme locomotives et moteurs de croissance et d'idées", a déclaré Wolf.

 

Coopération scientifique, protection de l'environnement et numérisation


Kretschmann et Wolf ont tous deux insisté sur la nécessité d'élargir les programmes de recherche et de développement et d'améliorer les programmes d'éducation. Le Fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI) n'est pas, de l'avis du ministre des Affaires européennes, un instrument prioritaire pour le Bade-Wurtemberg.

La protection du climat et de l'environnement, ainsi que la politique agricole, devraient également continuer à faire partie intégrante du soutien de l'UE et le renforcer dans son rôle de pionnier.

Enfin, la "Société Gigabit” (Wolf) a besoin d'un soutien supplémentaire pour la numérisation et la mobilité transfrontalière. Les modes de transport respectueux de l'environnement, les problèmes des réfugiés et la sécurité contre le terrorisme sont ici des sujets qui se recoupent.

 

Plus d’informations (en allemand)

Retour

Commentaires

Ajouter un commentaire

Quelle est la somme de 8 et 3 ?